Mobilisation pour le Collège !

Dans le cadre de la préparation de la rentrée 2020/2021, La municipalité a pris connaissance de la nouvelle Dotation Horaire Globale, allouée au collège Robert DESNOS.

La dotation horaire globale (DHG) est une enveloppe d’heures attribuée à l’établissement par l’inspection académique. Le montant en est déterminé en fonction des effectifs prévus, des options ou spécialités proposées et des diverses voies d’orientation. Cette dotation est exprimée en nombre d’heures allouées par semaine pour l’ensemble des élèves de l’établissement. Elle se compose d’heures postes (HP) et d’heures supplémentaires années (HSA) et doit permettre d’assurer tous les enseignements : les cours obligatoires, les cours en options, les heures d’aides individualisées, les heures de coordination EPS…

Il s’avère que pour la nouvelle année scolaire  2020/2021, les moyens vont être considérablement réduits. En effet, l’Indice de Position Sociale, (indicateur construit à partir de la profession des parents, permettant d’évaluer pour chaque élève s’il se trouve dans une situation favorable aux apprentissages) est relativement élevé pour le collège de Masny. Prenant en compte la situation professionnelle des parents des élèves des communes voisines, les chiffres ne sont pas totalement révélateurs de la  réalité…

Ainsi, les classes vont être surchargées, compte-tenu de la suppression de 4 postes d’enseignants, ainsi que par la mise en place de postes à services partagés.

Alors que notre collège est classé depuis 2015 en réseau d’éducation prioritaire, cette situation est aujourd’hui aberrante ! C’est pourquoi la municipalité tient à soutenir l’ensemble de l’équipe enseignante et les parents d’élèves dans leurs revendications.

Masny souhaite des moyens additionnels pour pouvoir ouvrir une division supplémentaire au sein de son collège, notamment pour les classes de quatrième et de troisième et continuer à prétendre à des cours en petits groupes favorisant l’apprentissage de nos enfants.

Certes les moyens doivent être équitablement répartis entre les différents collèges, en fonction de leur Indice de position sociale. Toutefois, cela ne doit pas se faire aux dépens d’établissements déjà fragilisés, tel que le nôtre !

Une mobilisation est prévue le jeudi 05 mars 2020.