«

»

Quand on voeux on peut !

 

 

 

Samedi 06 janvier 2018, Paulette GAUTHIEZ, Maire de Masny, a présenté officiellement ses voeux à la population. Conviés à cette occasion à la salle Edith PIAF, les Masnysiens, les personnalités et les acteurs locaux ont reçu un accueil chaleureux de la première magistrate qui avait tout mis en oeuvre pour faire de cette soirée un évènement d’importance. Dans l’exercice du discours, Mme le Maire était précédée au micro par Mme Cathy GWORYS, Directrice Générale des Services, qui avait axé ses propos sur les difficultés rencontrées par les communes et l’évolution du rôle de maire, un discours conclu par cette citation: « Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. »

 

 » Chers Masnysiens et Masnysiennes, Si depuis 2014, nous vivons des années de récession avec la sujétion des collectivités locales par l’Etat, je continue toutefois de m’efforcer avec conviction et persévérance, malgré les critiques malveillantes, à mener les projets de développement de notre ville, tout en pérennisant les instants de joie et d’échange, si chers à tous, grâce à une situation financière saine.

En 2017, j’ai veillé à valoriser le patrimoine, l’environnement et l’identité collective avec le lancement des travaux de réhabilitation de l’ancien collège, en maîtrisant l’éclairage public, en soutenant la dynamique associative, en nourrissant l’offre culturelle tout en préservant notre cadre de vie. Ce contexte difficile nous rappelle combien il est important d’œuvrer ensemble: avec l’équipe municipale, les acteurs sociaux, éducatifs, associatifs et les habitants…pour faire de Masny un endroit où il fait bon vivre ! Vous l’aurez compris, l’ambition que je porte pour notre ville se conjugue avec une exigence de solidarité, mais aussi de rigueur. Car, quoi qu’on puisse en penser, nous serons obligés de faire des concessions, et il nous faudra bien les accepter!

L’enjeu budgétaire majeur de l’année 2017 pour la commune fut de nouveau sa capacité à « absorber » l’importante diminution des dotations de l’Etat, laquelle pèse de manière significative sur sa capacité d’autofinancement.

Dans ce cadre, la ville doit continuer à limiter au maximum l’évolution des dépenses de fonctionnement malgré différents facteurs non maîtrisables poussant ces dernières à la hausse. La fin des contrats aidés, annoncée par le gouvernement, en est un bon exemple. Les services techniques de la ville vont se trouver amputés d’un grand nombre de leurs agents et il nous faut donc repenser certains dispositifs comme celui de la circulation aux abords des écoles, ainsi que notre gestion des ressources humaines. Nous allons devoir recruter, dans un premier temps, un agent technique polyvalent pour pallier, en partie, la baisse d’effectif. Il nous faut donc optimiser les recettes de fonctionnement et continuer à faire des économies.

Même les plus minimes s’avèrent aujourd’hui indispensables pour permettre à la commune de conserver une bonne capacité d’autofinancement et mettre en œuvre son programme d’investissement. Je tiens d’ailleurs à remercier certains membres du personnel communal qui, dans notre chasse aux petites économies, sont force de propositions. Ils me soutiennent dans ma démarche politique et je leur en suis reconnaissante. Malgré les incertitudes et les doutes que l’actualité peut parfois faire naître, mais également l’insécurité ressentie par certains de nos administrés, suite à nos choix politiques environnementaux comme celui de l’extinction de l’éclairage public, c’est avec confiance et optimisme que j’aborde cette nouvelle année. D’ailleurs, les chiffres de la Police de Douai viennent me conforter dans cet état d’esprit ! Aucune recrudescence de délits n’a été constatée depuis le lancement de l’extinction de l’éclairage public. L’état de délinquance sur Masny est même plutôt faible par rapport aux autres communes et je m’en réjouis ! Aussi, est-ce sérieux de souhaiter à mes détracteurs une nouvelle année intense en énergie ?

Je pense que oui ! Ils en auront grand besoin, s’ils veulent me faire passer pour une personne irresponsable !

Ainsi, à travers notre rétrospective, je vous invite à découvrir ou redécouvrir les moments forts de cette année 2017 sans oublier bien évidemment les perspectives d’une année 2018 toujours meilleure, qui sera marquée par l’évolution des travaux de l’ancien collège. Une ville inscrite dans une dynamique de renouvellement d’infrastructure, est une ville qui se développe ! Au travers de ce projet, c’est aussi et avant tout l’attractivité d’une commune qui se veut unifiée, avec un centre ville animé par ses commerces et des cités valorisées par leur patrimoine et leur caractère historique.

 

Le Conseil Municipal et moi-même vous souhaitons une excellente année 2018, pleine de prospérité et de réussite en commun. »

 

Paulette GAUTHIEZ, Maire.